« Dans l’carton, y’a qu’du bon ! » ou Le bonheur est dans la poubelle

Paris miniature : construction d'un premier pâté de maisons

Le Paris en carton a commencé à se construire. D’abord, pour se faire la main, un ensemble de toits seuls, puis un premier pâté d’immeubles. Ma technique d’avancée « en favela » semble la plus appropriée, en tous cas pour moi la plus excitante : un mur, un immeuble, un toit, un autre mur par ci et par là, une autre maison, un autre toit, etc.  chaque élément appelant en quelque sorte le suivant. Le pâté s’arrête comme s’arrête un tableau, quand les modifications qu’on voudrait apporter enlèvent plus qu’elles n’ajoutent. Évidemment ce type de construction a plusieurs conséquences : si je m’appuie sur la foule d’éléments visuels dont je dispose, et si donc on retrouve ici ou là un toit, un immeuble, un recoin existant, la maquette a sa propre logique et ne reproduit pas un endroit donné. Tant mieux sans doute. Ensuite, et du fait même de cette construction par ajouts successifs, les modèles risquent davantage de correspondre à un « vieux » Paris plutôt qu’à la ville actuelle reflétant les planifications hyper organisées d’Haussmann. Bon, de toutes façons les choses iront où elles voudront aller, suivons le mouvement.

Toits et cheminées parisiens en cartonDans l’carton, tout est bon !

Pas de doute, il était temps de se remettre à la matière pour écarter les doutes naissant quant à ce projet de recréer des « maisons en carton ». Retrouver un vieux camarade comme le carton redonne énergie et plaisir de jouer (parce que les adeptes du bricolage savent que tout ça est sous-tendu par l’amusement et le jeu des mains, vilain ou pas). Exploré de façon libre par collages dès 1990, le carton était la base des « maisons » montréalaises. Mais là c’était un peu un carton « honteux » puisqu’il se cachait sous d’épaisses couches d’enduits et de peintures acryliques et aurait tout aussi bien pu être remplacé par un autre matériau. Apparemment rien de tel dans les maisons parisiennes actuellement en démarrage : le carton se montre avec ses textures et ses accidents. Tant mieux !

Cartons divers du bac de recyclageLe bonheur est dans la poubelle

Le bac de recyclage et les rebuts de supermarchés regorgent de merveilles : cartons fins des boîtes de biscuits ou des pots de crèmes, emballage de papier toilette, etc ; cartons ondulés à double ou triple cannelure (mention spéciale pour les gros cartons De Cecco du Franprix de la rue de Picpus) ; certains cartons à chaussures à mini ondulations (merci à Marie Jo pour l’information) ; les cartons d’Amazon ; des cartons mous, des cartons durs ; des boîtes d’oeufs en papier mâché, etc. Bouts dedifférents  cartonsSans oublier la gamme des papiers, papiers journaux. J’opte pour le Canard Enchaîné avec son encre qui tâche. Je n’ai pas l’orgueil d’espérer comme des amis potiers que mes bricolages seront conservées et déterrés dans 2000 ans, mais au cas où cela adviendrait, je préfère que les gens d’alors puissent avoir des lectures distrayantes. Évidemment bien d’autres matériaux seraient à explorer : boîtes de conserve, cannettes en alu. Un jour peut-être, il faudra alors voir quelque maître africain du recyclage…

Textures du cartonFaire de la texture

Le carton c’est aussi une facilité : un matériau versatile qui ne nécessite que des outils simples. Et une gamme de transformations permettant de souligner la texture ou de la créer, déchirer d’un bloc ou par « strates », recoller, frotter à la brosse de fer, humidifier, plier et triturer. Un jeu d’enfant vous dis-je… Sans compter les erreurs, les repentirs, les mauvaises coupes, toutes bonnes choses que je peux ici garder pour enrichir encore la matière.

L’étape suivante ? Quand certains de ces squelettes cartonnesques auront l’air assez solides pour savoir marcher tout seuls, commencer les tests des enduits et des peintures bios. Quelle aventure ! Quel suspense insoutenable ! À suivre…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s