À Thiré, le jardin de William Christie

Beau temps revenu. Sortir de l’atelier et des inspirations « urbaines » pour se promener dans la campagne. Rendre visite « en voisin » au claveciniste et chef d’orchestre William Christie en parcourant le beau « Jardin du Bâtiment » de sa demeure vendéenne.

Et pourquoi ne pas visiter le jardin en musique puisque le jardin accueille en été un festival ? Un extrait du répertoire que William Christie affectionne, la musique française des 17ème et 18ème siècle. Ici,  « Hippolyte et Aricie » de Jean-Philippe Rameau, par les Arts Florissants

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s