Textures brutes en opposition aux structures fines, et « bricoles »

Le travail avance avec les 3 premiers tableaux sur panneaux de bois (40×60 cm)…

et la mise en relief des anciens dessins de ce qui m’a toujours semblé être des « bateaux-phares » ou « bouées-balises ». Recherche de textures dans les « collés-déchirés » de couches de carton, avec une matière plus brute apparaissant en contraste des structures construites et minutieuses. Développement aussi de ce qu’on qualifiera de « bricoles » : petits éléments, spirales, cônes, anneaux, etc. qui avec les « personnages » viennent ajouter leur détail et en quelque sorte peupler l’ensemble.

Un beau terme d’ailleurs que cette « bricole » ; à la fois « besogne, travail intermittent d’une technique sans garantie et de faible rendement » et « petit accessoire, menu objet ; chose insignifiante ; synonyme : babiole ».
À retenir…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.