Cabines de plage ou « bécosses » ?

Retour aux basiques et aux 2 dimensions d’une surface-tableau. Les maisons sorties il y a 20 ans de l’espace du tableau vont-elles le réintégrer ?

Feuilles de carton collées sur bois, découpées, détrempées, creusées, arrachées. Jeux de mains pas vilains, émerveillements de gamin. Une manière de sculpture, un collage à rebours où naissent motifs, matières, textures en enlevant plutôt qu’en ajoutant.
Et apparition en série d’une petite forme toute en hauteur, la « maison » réduite à sa plus simple expression, à un symbole. À la fois cabine de plage… et « bécosse » québécoise – terme dérivé de l’anglais back house pour désigner les « toilettes au fond du jardin » – histoire de garder le sens de l’humour et celui des commodités.

Un avis sur “Cabines de plage ou « bécosses » ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.