A work in progress…

L’exercice est toujours amusant…

… de documenter l’avancée d’un travail par des prises de vues régulières.
Un peu cruel aussi : le tableau n’était-il finalement pas plus intéressant à telle ou telle étape, et n’aurait-il pas fallu alors s’en tenir là ?…
Tant pis… la leçon vaudra peut-être pour les tableaux à venir.
Ici, 3 « tableaux-bouées/bateaux-balises » dont le format est finalement plus allongé que le double-carré initialement prévu.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Tableaux-bouées-balises : premiers enduits

Après les canicules…

…l’atelier d’été redevient hospitalier. Un passage pour les étapes des enduits, plâtre et gesso sur la dernière haute « maison-phare # 2 » et les derniers tableaux en reliefs…

Textures brutes en opposition aux structures fines, et « bricoles »

Le travail avance avec les 3 premiers tableaux sur panneaux de bois (40×60 cm)…

et la mise en relief des anciens dessins de ce qui m’a toujours semblé être des « bateaux-phares » ou « bouées-balises ». Recherche de textures dans les « collés-déchirés » de couches de carton, avec une matière plus brute apparaissant en contraste des structures construites et minutieuses. Développement aussi de ce qu’on qualifiera de « bricoles » : petits éléments, spirales, cônes, anneaux, etc. qui avec les « personnages » viennent ajouter leur détail et en quelque sorte peupler l’ensemble.

Un beau terme d’ailleurs que cette « bricole » ; à la fois « besogne, travail intermittent d’une technique sans garantie et de faible rendement » et « petit accessoire, menu objet ; chose insignifiante ; synonyme : babiole ».
À retenir…