Mise en couleur des « carrelets » et « cabines de plage »

On pourrait même plutôt parler de « mise en teinte »…

car pour l’essentiel il s’agit d’abord de « salir » le blanc trop propre du plâtre et du gesso avec des jus de couleur assez diluée. Comme base, toujours les mêmes couleurs brossées ou pulvérisées : Terre de Sienne naturelle, brun Van Dyck et blanc. Avec ensuite des rehauts et frottis avant tout destinés à faire ressortir les textures.

Tout de même – conséquence de l’évolution actuelle vers la couleur et le retour à la peinture des « case felici » – des accents de couleur sur les tableaux et sculptures des « cabines de plage »