Cheminées et mitrons

Quant aux mitrons il n’est pas question ici d’apprentis en boulange ou pâtisserie, mais bien de ces « appareils de terre cuite placés à l’orifice d’un conduit de cheminée et destinés à supporter la mitre ».
Cheminées et mitrons — s’ils dévoilent comme les toits des maisons leur ascendance indubitablement parisienne — se doivent de gagner eux aussi en liberté et en expressivité pour convenir à des architectures désormais baroques.
Pour l’appareillage de finitions de la Maison Très Haute #3, on y travaille…

 

« Rue de la Bûcherie », pose des détails avant gesso et peinture

Quelques dernières constructions avant d’aborder les choses sérieuses, ajouts de cheminées, mitrons, balcon…

P1130036 P1130043 P1130045 P1130047 P1130049 P1130051