Un isolement toujours plus splendide…

… des pilotis qui montent, montent.

Retrouver la forme la plus simple de la maison, murs, porte, fenêtre(s), toit.
Des maisons qui se sont prises au jeu – et ont pris l’actualité au mot, finalement accommodées à leur confinement – s’éloignent du sol et tendent vers le ciel. Mais ce n’est pas encore l’heure de s’envoler ni de larguer les amarres. Un peu casse-gueule, attention à la chute et aux défauts de construction !
Resté(s) en bas ? Monté(s) en haut ? Trop tard, plus d’escalier ni d’échelle, va falloir assumer…

Les « maisons du splendide isolement* » se déconfinent…

… et s’exposent le samedi 29 août dans leur bonne ville de Melle, en l’église Saint-Savinien, et dans le cadre de la Nuit de Saint-Hilaire 2020.

Exposition Nuit de Saint-Hilaire 2020 © Jean-Marc Plumauzille

L’église Saint-Savinien est un lieu qui a une histoire… aussi en matière de confinement : plus ancienne des 3 églises de Melle, désacralisée, elle servit pendant plus d’un siècle de prison (!)… heureusement lavée de tous ces péchés par les émotions musicales du Festival de Melle qu’elle abrite tous les mois de juin depuis 50 ans…

L’exposition sera librement mise en musique par la violoniste Elina Kuperman, remarquée entre autre comme premier violon à l’Opéra de Limoges. Trois interventions musicales d’une demi-heure chacune, à 15h30, 16h30, 17h30. Trois autres interventions se dérouleront simultanément dans deux autres lieux de Melle, l’espace Goirand, l’église Saint-Hilaire.

Nuit de Saint-Hilaire 2020 recto © 2020 Ville de MelleNuit de Saint-Hilaire 2020 verso © 2020 Ville de Melle

Une date incontournable sur vos agendas : le 29 août 2020, à partir de 15h30.

La Nuit de Saint-Hilaire 2020 sur le site de l’Office du Tourisme du Pays Mellois

 

* La maison du splendide isolement est le titre français d’un livre de Edna O’Brien : House of Splendid Isolation