L’ultime « cabane de pêcheur » ?

Une belle veine dont l' »exploitation » s’achève ? Peut-être cette cabane-grue sur pilotis est-elle la dernière de la série des « cabanes de pêche » initiée il y a plus d’un an…

Une inspiration stimulée au départ par le défi technique des fins pilotis qui s’élèvent toujours plus haut, fortifiée par le « confinement » du printemps 2020 et ses idées d’isolement, de survie, d’autonomie.

Signe des temps, d’une volonté de sortir des enfermements, de nouveaux champs du possible semblent vouloir s’ouvrir… Retour à la couleur, à la plus grande spontanéité de l’encre sur papier et de la peinture sur toile ?

« Quasi quasi… »

« Cabanes » et « baraques » de confinement prêtes au mouvement…

Perspective de « dé-confinement » oblige, se préparer à l’idée retrouvée du mouvement…

… les nouvelles baraques et maisons du splendide isolement vont devoir devenir plus mobiles, se dotant donc de roues. Autre innovation : les pilotis des cabanes devenant de plus en plus élevés, entrée en scène de grues évitant de s’user les gambettes à monter les courses dans les labyrinthes d’échelles et escaliers.