Rue Galande #2, mise en couleurs

Après la construction et les enduits, la mise en couleurs.
Laisser maintenant de côté  quelques temps avant la pose des derniers vernis…

Rue Galande #2, construction et enduits

Il existe une première version « réduite » de la Rue Galande (Paris 5ème), mais la licence poético-artistique que votre créateur préféré s’était autorisée avait quelque peu éloigné la copie de l’original au point que le modèle réduit — avec sa logique propre — n’avait plus grand-chose à voir avec la rue censée être représentée.

Une commande est venue calmer cette tendance licencieuse pour m’inciter à respecter un peu plus l’original. C’est faisable ! sans aucunement nuire au plaisir et à la créativité. Le nouveau modèle s’appuie sur des photos dont certaines aériennes qui permettent de mieux suivre la structure des toits et l’organisation générale du « pâté de maisons ». La partie de la rue représentée fait face au débouché de la rue Saint-Julien-le-Pauvre. Le modèle miniature est « plat » à l’endos (pas de côté cour) pour pouvoir s’appuyer à un mur. Largeur : 70cm ; hauteur : 46cm ; profondeur : 20cm.

La mise en couleurs ? À suivre !

Rue Galande, 5ème arrondissement

Merci Google Street Viewer ! La photo dont je disposais ne montrait pas les immeubles environnants, à cause de la rue Saint-Julien le Pauvre trop resserrée. Un petit tour sur Google Map et le tour est joué. L’occasion de vérifier aussi que la petite maison verte a été « nettoyée » et repeinte. Tant pis, je préfère l’ancienne version… J’avais escompté pouvoir utiliser les vues aériennes de Google dans de futurs dessins pour démêler les toits dont l’enchevêtrement « vu du sol » n’est pas toujours évident à comprendre. Pas de chance, les images rapprochées sont trop floues…

Rue Galande - crayon et aquarelle